à la Une
 
Territoires
 
Èdition
 
formations
et études
 
rendez-vous
 
espace
ressources
 
l'association
 
contacts
et accËs
 
vous êtes ici : > rendez-vous associatifs > les débats interactifs > Crise civique 
 
 
5e débat interactif de l'Adels
 
Face à la crise civique :
renouveler la démocratie
 
mardi 15 novembre 2005, à 18h30 à l'Adels
 
Les extraits des échanges qui ont eu lieu pendant la soirée
Téléchargez le document publié dans Territoires de décembre
 

Renouveler la démocratie : oui, mais comment ?,
Serge Depaquit, Adels, 130 pages, 11 euros (port compris)
En savoir plus sur : Renouveler la démocratie : oui, mais comment ?



Contribuez et participez au débat


L'Adels vous propose de participer au débat de deux façons.

- Contribuez, en amont, en envoyant avant la soirée du 15 novembre vos contributions
écrites par e-mail à territoires@adels.org, que nous metrtons à disposition du public sur cette page.

-Participez à la soirée débat en écrivant à adels@adels.org. L'animation de cette soirée sera préparée en fonction des contributions reçues.
Serge Depaquit introduira la soirée débat.


Pourquoi une soirée interactive consacrée à la crise civique ?


Interview de Serge Depaquit, vice-président de l’Adels, à l’occasion de la sortie du livre Renouveler la démocratie : oui, mais comment ? (Adels, 2005). Un article paru dans le numéro 461 d'octobre de Territoires.

La démocratie incertaine

Territoires : Renouveler la démocratie... est un livre qui vous tient à cœur et que vous avez écrit à partir d’une réflexion collective, associative. Quelle est son histoire ?
Serge Depaquit : L’Adels sera bientôt vieille de cinquante ans. Elle a des acquis, de l’expérience en termes de démocratie et de développement local. Seulement, depuis sa création, de l’eau est passée sous les ponts, et beaucoup de choses ont changé. Les membres de l’association ont voulu vérifier point par point si les acquis théoriques qui nous servent de base de réflexion correspondaient bien au présent pour, le cas échéant, les développer en fonction de ce qui fait vraiment l’actualité, aujourd’hui. Cette volonté de revisiter notre projet associatif s’est accompagné d’un constat : nous sommes face à une crise très profonde de la démocratie. Alors nous avons jugé que la première chose à faire était de comprendre ce qui se passait. Si l’on veut agir, changer les choses, cela n’est pas possible sans cette compréhension des mutations en cours. La description de l’ampleur de la crise du lien au politique représente donc la première partie du livre. Nous avons essayé de la décrypter avec précision. Après chaque élection, on nous explique les raisons de l’abstention et des votes d’évasion par des arguments qui tiennent de la conjoncture politique, ou du manque de proximité des candidats… Autant de raisonnements qui ne sont pas faux, mais qui ne vont pas au fond de la réalité de la crise.

Quelles sont donc les grandes raisons de cette crise ?

S. D. : Je crois que la crise de la politique est d’abord une crise du rapport au futur. La politique, c’est à la fois la formation d’une mémoire partagée et une projection collective sur l’avenir. Or, aujourd’hui, celles-ci sont en panne parce qu’on est dominé par des questions de gestion et qu’on est dans l’abolition du projet. Et ces non-représentations collectives du passé comme du futur se conditionnent l’une l’autre. La politique perd alors son sens, le citoyen ne voyant plus à quoi elle sert, comment elle peut changer les conditions de vie de chacun. Le résultat est un appauvrissement du débat démocratique : à tort ou à raison, on ne voit plus qu’à la marge les différences de politique entre la droite et la gauche.
Plus profondément encore, je crois qu’il y a une crise de l’hégémonie (au sens gramscien du terme) dans la société. J’entends par là que les gens ne se reconnaissent plus majoritairement dans un système commun de valeurs, dans une idéologie ou même une culture. Cela signifie que, au-delà de toute tendance politique, c’est la direction de la société elle-même qui n’est pas claire. Ce que l’on savait faire avant ne fonctionne plus : les idéologies jadis dominantes sont aujourd’hui caduques, la mondialisation, bien au-delà du simple plan financier, change totalement la donne, et face à tout cela, la politique a beaucoup de mal à rester porteuse d’un projet de changement social. Tout ceci affecte particulièrement la gauche. L’évolution du mot réforme est en cela significatif : il est devenu synonyme d’annonce d’une régression sociale à venir… Nous avons besoin au contraire d’un réformisme de conquête sociale.

La crise de la démocratie, c’est donc la crise des politiques ?
S. D. :
Pas tout à fait. C’est une crise du rapport des citoyens à la représentation qu’il ne faut pas réduire à une crise du ou des politiques. Elle a une dimension sociale essentielle à comprendre : celle de la société de l’incertitude. On a régulièrement le sentiment de vivre dans un monde en accélération, où l’on n’arrive plus à suivre les mutations, notamment technologiques. Mais on oublie tout aussi régulièrement de dire que ce n’est pas vrai sur les plans social et économique. On montre au contraire dans le livre que, sur le plan social, on vit une tendance à la rigidification des statuts, à la panne de l’ascenseur social qui se double d’une absence collective et individuelle de lisibilité de l’avenir. Contrairement à la situation pendant les trente glorieuses, le fils n’est pas en condition de croire qu’il va vivre mieux que son père. Là encore, l’imaginaire collectif, notamment des jeunes générations, en est considérablement modifié. Le fond de la destruction du rapport à la politique est dans ce phénomène qui fait que la politique intègre, peut-être involontairement, dans son action et dans son organisation, la société de l’incertitude.

Crise culturelle, crise de nos projections sur l’avenir, n’y a-t-il pas aussi des explications plus institutionnelles, notamment des dysfonctionnements ou des mutations dans le champ de la démocratie locale ?
S. D. :
Bien sûr. Ce sont même des facteurs qui nous concernent particulièrement à l’Adels. Les lieux de prise des décisions se sont totalement éclatés dans l’emboîtement progressif des territoires. L’accès aux informations, aux acteurs pertinents est plus complexe que jamais. La citoyenneté, pour se renouveler, doit prendre cela en compte, se redéployer sur de nouvelles échelles, acquérir de nouvelles compétences collectives. Mais parallèlement et plus globalement, nous devons redéfinir les termes du contrat démocratique, ce que l’on a essayé de mettre en travail dans la seconde partie du livre.

Quelles sont les voies de renouveau ?
S. D. :
Nous sommes partis d’une évidence souvent oubliée : la citoyenneté, ce n’est pas seulement le vivre ensemble et la sociabilité, c’est aussi le gouvernement de la Cité. C’est donc une question de partage du pouvoir de décision. Aujourd’hui, prendre une décision implique les élus, bien sûr, mais aussi une multitude d’acteurs, de savoirs, de compétences, d’institutions pour qu’elle soit la meilleure possible en terme de pertinence, mais aussi parce qu’elle a besoin d’un soutien large au sein du corps social pour être efficace. Cette nouvelle manière de faire implique un besoin de formation du jugement public. Les élus sont confrontés à la complexité des situations à trancher, et s’il n’intègrent pas le partage du savoir, des compétences et, finalement, du pouvoir, leur action sera de moins en moins appropriée aux véritables enjeux et donc de moins en moins acceptée. Ce passage d’une ancienne conception de l’action publique, qu’il n’est pas question de dénigrer mais de dépasser, à un renouveau, représente un enrichissement de l’exercice démocratique, avec notamment la mise en place de processus décisionnels neufs. On peut citer quelques espaces publics de délibération développés dans le livre : les conseils de quartier, à condition de penser précisément leurs contenus et leurs objectifs ; les budgets participatifs ; certaines formes rigoureuses d’évaluation démocratique ; les conférences de consensus ; les jurys citoyens, etc. Autant d’outils qui peuvent être mis en œuvre à tous les niveaux de notre système démocratique, particulièrement aux échelles locales et régionales. Dans la période à venir, le débat citoyen devrait nous permettre de faire remonter des propositions de réformes institutionnelles nouvelles que l’on soumettra aux candidats pour sortir du système actuel de monarchie élective. Il est temps que le personnel politique comprenne qu’il y a un besoin de changements fondamentaux pour renouveler la démocratie et stopper la dégradation constante des liens entre les citoyens et leurs représentants.
Propos recueillis par Nicolas Leblanc



Les contributions reçues

L'Adels met en ligne les contributions écrites au débat. Elles sont à télécharger au format *.rtf.



> 01- Crise de légitimité des élites gouvernementales et politiques françaises et conditions d'une refondation de la République, par Jean-Pierre Worms, sociologue, président de la Fonda. Cette contribution sera publiée dans un livre du Mouvement anti-utilitariste en Sciences sociales (MAUSS) à paraître en janvier 2006 à La Découverte. (68ko)


> 02- La modernisation de la démocratie est à l'ordre du jour dans notre pays et dans le monde, par Jacqueline Fraysse, députée des Hauts-de-Seine et conseillère municipale de Nanterre. (24ko)


> 03- Néolibéralisme ou développement durable... il faut choisir, Par René Passet, professeur émérite d’économie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre fondateur d’Attac, ancien président de son premier conseil scientifique, et aujourd’hui président d’honneur. (64ko)


> 04- Comment réussir la démocratie locale, Par Luc Maltier. (36ko)


> 05- Renouveler la démocratie, Par l’Unadel (Union nationale des acteurs et des structures du développement local). (20ko)



> 06- Réponse à l'urgence démocratique, Par Marie-Christine Blandin, sénatrice du Nord-Pas-De-Calais. (20ko)


> 07- Quelle(s) stratégie(s) de résistance et de reconquête d'une démocratie effective ?, Par Michel Marquis. (16ko)


> 08- Renouveler la démocratie, refonder le politique : les deux faces d’un enjeu, Par Hélène Hatzfeld, maîtresse de conférence à l’Institut d’études politiques de Paris. Dernier ouvrage paru : Faire de la politique autrement, l’expérience inachevée des années 70, Pur-Adels, novembre 2005. (20ko)

 
 
 
 
 
problems using xanax xanax root buy xanax 0 25 mg online prescription buy xanax testing online prescription purchase xanax mexico xanax side affect buy xanax 2 mg online prescription buy xanax us physicians online prescription purchase xanax online non prior prescriptions needed xanax overdose buy xanax and alcohol online prescription buy xanax pill photos online prescription paypal and xanax xanax tablet images buy xanax and fede online prescription buy xanax vs klonipin online prescription purchase xanax without a prescription xanax photos buy xanax and loratabs online prescription buy xanax price online prescription photos of xanax xanax online no prescription buy symptoms of xanax addiction withdrawl online prescription buy xanax online picture identification of xanax xanax precriptions buy take xanax with paxil online prescription buy xanax ship next day xanax and alcohol xanax vs klonipin buy xanax blue tablets online prescription buy xanax side effects online prescription pictures of xanax pills xanax price buy types of xanax bars online prescription buy xanax paying cod online prescription order xanax xanax sale buy xanax compared to wellbutrin online prescription buy xanax using discover card topamax used for xanax withdrawal xanax success stories buy xanax 3 mg online prescription buy xanax pics online prescription zyban price comparison cheap zyban information on zyban use of zyban zyban free shipping zyban sr compare price zyban magazine zyban zyban side effects zyban hcl zyban stock does work zyban online zyban prescription zyban 150 mg glaxo wellcome zyban instructions zyban tablet effect of zyban online prescription zyban zyban and physician zyban information zyban without a prescription free zyban consultation quit smoking zyban zyban cheap zyban mg . get zyban spotting zyban zyban during pregnancy zyban prescribing information branded zyban helping quit smoking zyban tell me about zyban zyban effectiveness zyban review smoking weight loss buspar zyban how does zyban work testimonials of people using zyban zyban does work zyban short term side effects com zyban index use zyban zyban for weight loss zyban photo commercial zyban purchase xanax online with insurance xanax online buy recreational use of xanax online prescription buy xanax pictures online prescription overdosing on xanax xanax over night delivery no scription needed buy xanax and mood online prescription buy xanax on cod online prescription order xanax ship next day xanax on line buy photos of xanax online prescription buy xanax medtox drug tests online prescription order xanax using paypal xanax online fast delivery buy pictures of xanax 3mg online prescription buy xanax mexican s online prescription order xanax with fedex overnight xanax online mexico buy pictures of xanax pill online prescription buy xanax mode of action online prescription order xanax without a prescription xanax medtox drug tests buy topamax used for xanax withdrawal online prescription buy xanax overnight shipping online prescription order xanax without prescription in usa xanax mode of action buy pink xanax online prescription buy xanax no membership online prescription over seas xanax xanax name brand vs generic buy side affects xanax online prescription buy xanax not helping online prescription overnight delivery of xanax xanax overdose side effects buy smoking xanax with marijuana online prescription buy xanax on a drug test online prescription oversea xanax xanax no precription buy pharmacies illegal for xanax online prescription carisoprodol info picture carisoprodol 2 buy carisoprodol diazepam online carisoprodol much too com carisoprodol prescription carisoprodol buy carisoprodol drug 2 carisoprodol institute 1 cheap carisoprodol online overnight carisoprodol 1 buy carisoprodol 6 carisoprodol institute cheapest carisoprodol 1 overnight carisoprodol 3 buy carisoprodol cheap online carisoprodol guide carisoprodol with codeine online carisoprodol aura carisoprodol carisoprodol drug class carisoprodol solution 2 magazine carisoprodol akane nude carisoprodol 1 carisoprodol cube 1 carisoprodol side effects 1 mail order carisoprodol 120 carisoprodol payment cod carisoprodol cheap carisoprodol side effects 4 mexico carisoprodol 1 argento carisoprodol 2 carisoprodol diazepam carisoprodol side lab carisoprodol 2 abuse carisoprodol carisoprodol codeine carisoprodol savings 1 francisco san carisoprodol watson carisoprodol 1 buy xanax long term withdrawal online prescription order xanax online valium xanax not helping buy photographs of xanax online prescription buy xanax manufactor online prescription order xanax american express xanax online indonesian pharmacy buy picture identification of xanax online prescription buy xanax manufactured online prescription order xanax easy with no membership xanax lemonade diet buy pictures of xanax pills online prescription buy xanax mexico online prescription order xanax no prescription xanax homepage buy no xanax online prescription buy watson carisoprodol 2 carisoprodol online carisoprodol 2 dosage carisoprodol prescription drug carisoprodol buy carisoprodol online carisoprodol lowest price diego in san carisoprodol 1 pal order carisoprodol blue carisoprodol 2 carisoprodol how do i carisoprodol solution myth carisoprodol akane nude carisoprodol 2 carisoprodol compound carisoprodol script 3 information on carisoprodol 1 .. carisoprodol caution carisoprodol puzzle carisoprodol sports mail order carisoprodol 2 aspirin carisoprodol codeine carisoprodol diazepam online soma carisoprodol side effects 2 keyword carisoprodol soma carisoprodol online buy soma carisoprodol carisoprodol naproxeno diego san carisoprodol 3 prescription drug carisoprodol 1 buy carisoprodol 7