à la Une
 
Territoires
 
édition
 
formations
et études
 
rendez-vous
 
espace
ressources
 
l'association
 
contacts
et accès
 
vous êtes ici : > édition > les ouvrages > Le projet urbain participatif
 
Une co-édition Adels/Yves Michel
Dans la collection Modes d'emploi
 
 
Concertation citoyenne en urbanisme
La méthode du Community planning
Concertation citoyenne en urbanisme,
Éléonore Hauptmann et Nick Wates,
Adels/Yves Michel,
mai 2010, 19 euros
     
 
Comment améliorer sa ville ou son quartier ? Comment pouvons-nous les rendre plus pratiques, plus agréables, plus en harmonie avec le développement durable ? Ce guide est la version française d’un ouvrage anglais consacré à une méthode de concertation citoyenne en urbanisme appelée Community planning. Cette méthode a déjà une longue histoire aux Etats-Unis, en Allemagne, Chine, Écosse, Grande Bretagne, Irlande, Islande et République Tchèque. La méthode du Community planning rend les citoyens actifs dans l’élaboration du projet urbain et leur laisse exprimer leur créativité au contact des professionnels. Elle repose sur un principe simple : chacun (habitant, élu, technicien ou tout autre acteur concerné) peut s’impliquer dans le processus, afin de mettre en commun ses idées et ses expériences et de participer collectivement à la conception du projet. Cette pratique vaut d’être vécue et encouragée pour tout l’enrichissement mutuel qu’elle apporte, pour sa force de mise en mouvement des acteurs et sa finesse d’ajustement d’un projet dans un contexte local. C’est une aventure humaine des plus passionnantes que celle de rechercher le plus grand dénominateur commun de ce qui fondera le développement d’un territoire à léguer aux générations futures. Tous deux passionnés par cette méthode stimulante, Éléonore Hauptmann et Nick Wates livrent un guide pratique qui intéressera tous ceux qui s’investissent pour développer une pratique originale des démarches participatives.

Éléonore Hauptmann est urbaniste-environnementaliste, passionnée des processus de participation. Depuis 2001, elle conduit diverses expériences de Community planning en France.
Nick Wates est un spécialiste reconnu des processus de participation dans les domaines de l’urbanisme et de l’architecture au Royaume-Uni.
 
Pourquoi ce guide ?
 
Vous allez découvrir la version française d’un guide anglais consacré à une méthode de concertation citoyenne en urbanisme appelée community planning. La méthode qu’il décrit a déjà une longue histoire aux Etats-Unis. Réalisé en 1996 par Nick Wates sous le titre « Action planning », ce guide présentait les enseignements des expérimentations menées en Grande Bretagne par certaines équipes d’architectesurbanistes. L’édition de 1996 a fait croître l’intérêt pour les processus collaboratifs autour de la définition des projets urbains ou de développement local. Comme d’autres processus de ce type, le community planning promeut la participation active au projet de leurs bénéficiaires finaux. Sont associés à leur conception les décideurs, mais aussi ceux qui vivent ou travaillent sur un territoire. Ils peuvent apporter leurs expériences et suggestions, afin de faire leur le projet. La décennie qui s’achève a été marquée par une collaboration internationale accrue autour du community planning. En Grande Bretagne, celui-ci s'est vu intégrer aux pratiques de l’aménagement urbain et de nouvelles approches s’en inspirant continuent à émerger. Le présent guide tient compte de ces évolutions. Son titre change aussi, ce qui montre combien il reste d´actualité. Sa lecture renvoie également à deux sites web www.dialog-france.org et www. communityplanning.net qui permettent de découvrir des exemples de bonnes pratiques et qui, espérons-le, encourageront de nouvelles initiatives. La réalisation de ce guide en langue française a été largement soutenue par John Thompson, Andreas Von Zadow et par tous ceux qui y ont contribué. Un long chemin reste cependant à parcourir pour que le monde francophone apprivoise, sans scepticisme, cette manière d’appréhender différemment les démarches de projets urbains. C’est pourquoi, nous remercions celles et ceux qui lui donneront une chance. Nous lançons un appel à l´expérimentation y compris avec les acteurs privés du monde de l´urbanisme et de l'aménagement. Car cette démarche vaut d’être encouragée pour tout l’enrichissement mutuel qu’elle procure, pour sa puissante force de mise en marche des acteurs et sa capacité d'adapter en finesse le projet au contexte local. C’est une aventure humaine des plus passionnantes que de rechercher le plus grand dénominateur commun de ce qui fondera le développement d´un territoire à aménager et à léguer aux générations futures. Eléonore Hauptmann
 
Sommaire
Préfaces  

Pourquoi ce guide ?

Introduction : de l'expérimentation à une pratique renouvelée

Un outil de travail



Chapitre 1 Le concept

Une démarche innovante
Les caractéristiques de la démarche
Pour quoi faire ?
Les raisons du succès 
Le processus collaboratif
Le processus collaboratif

Chapitre 2 Le lancement

Lancer l’initiative
La conduite de la démarche
Les soutiens 
Le financement 

Chapitre 3 La préparation 

S’organiser
Motiver les participants
Sélectionner l’équipe
Mobiliser des appuis
Rassembler les informations
Faire la promotion
Agencer les lieux
S'équiper
Etre outillé
Utiliser l'informatique

Chapitre 4 L’évènement

Définir le programme 
Programme type
Le week-end de participation
La journée des acteurs
L’instruction de l’équipe
Les ateliers de débat
La séance plénière
Les cartes-sur-tables
Différentes variantes de travaux sur plan
La restitution collective
Repas et temps libre
Le travail en équipe
L’élaboration du rapport
Exemples de rapport
La présentation finale

Chapitre 5 Les suites à donner

Susciter l’intérêt
Assurer le suivi sur place
Faire évoluer organisation
Mener l'évaluation 108

Annexes

Expériences françaises

Contacts

Les auteurs